Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 14:27

 

Le budget 2011 des conservateurs-réformistes canadiens ne contient plus aucun programme environnemental. C'est la fin de ce secteur d'activités des politiques canadiennes, surtout depuis que le nouveau ministre de l'environnement se réjouissait que le Canada offrait un «  pétrole éthique »  (sic) ! L'argent ainsi épargné ira d'une part aux baisses d'impôts des entreprises -on sait que ces baisses prennent le chemin des paradis fiscaux, et d,autre part, au maintien des crédits d'impôts et subventions à la recherche des pétrolières. L'exploitation des sables bitumineux ne fera qu'augmenter et si besoin est, le fédéral subventionnera une usine à énergie nucléaire pour pallier à l'épuisement du gaz naturel nécessaire pour chauffer l'eau d'extraction du bitume. Et si l'eau venait à manquer, le fleuve Athabaska s'épuise, un pipeline pourrait la puiser dans l'océan arctique qui ne cesse de fondre.

 

Le portrait n'est guère mieux aux États-unis. Après le retentissant échec de Copenhague et malgré la marée noire du Golfe du Mexique, les Républicains se préparent au lancement des forages en mer tout azimut et à la généralisation des forages des gaz de schistes, quitte à « forcer » les états et municipalités récalcitrantes ou qui ont déjà décrété un moratoire. Les Républicains ont laissé savoir qu'ils avaient l'intention de démanteler l'Environmental Protection Agency (EPA). Sur le plan environnementale, La Chine devance déjà les Américains ! Qui plus est, la faillite budgétaire technique de la majorité des états les amène à délaisser au privé, et aux citoyens, les activités de cueillette des ordures, du recyclage, etc. Il n'y aura pas plus d'accord d'Après-Kyoto aux États-unis qu'il n'y eut d'Accord de Kyoto !

 

Qu'en est-il au Québec ? Pour le moment, un imbroglio dû à la découverte par les citoyens et municipalités des permis accordés en secret aux gazières et aux audiences du BAPE dont le rapport, bien que financé par des fonds publics, restera confidentiel jusqu'au début mai. Mais les gazières avaient prévu le coup et ont nommé le meilleur (!) négociateur en la personne de Lucien Bouchard, qui ajoute à l'imbroglio en déclarant agir dans les intérêts supérieurs du Québec tout en se présentant comme l'avocat de Talisman, une gazière ! Fort de la loi des mines qui confère la propriété du sous-sol à l'état, donc aux minières en pratique, il faut s'attendre au développement de la filière gaz de schiste, même si les forages se feront sur les terres agricoles du Québec. Par ailleurs, les libéraux ont changé le zonage de l'île d'Anticosti et transféré la filière pétrolière d'Hydro-Québec à Talisman pour extraire le pétrole de cet île. Ils se prépare aussi à devenir partenaire de Terre-Neuve dans le forage des réserves pétrolières du Old Harry dans le Golfe St-Laurent. Fin donc de la filière des énergies renouvelables au Québec.

 

Au moment même où le réchauffement climatique laisse entrevoir des catastrophes, on met plein gaz sur les énergies fossiles ! Le capitalisme financier a faim, d'autant que comme les écureuils, il fait des réserves, dans différents paradis fiscaux, dans l'or, dans l'immobilier, dans le foncier des terres arabes, dans la sécurité, pour les jours sombres qui s'en viennent. Le peuple se débrouillera comme il pourra.

 

Marcel Plamondon, MAP

Sociologue

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniqueur - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marcel Plamondon
  • Le blog de Marcel Plamondon
  • : Opinion générale sur des sujets d'intérêt
  • Contact

Profil

  • Chroniqueur
  • Retraité, ex-conseiller économique,
Fais de l'action communautaire, 
Membre d'un choeur de chant 
et d'une troupe de théâtre
  • Retraité, ex-conseiller économique, Fais de l'action communautaire, Membre d'un choeur de chant et d'une troupe de théâtre

Recherche