Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 08:35

Commençons par une mise au point : non, l'assurance-emploi n'est pas une subvention aux régions à emplois saisonniers. Parce qu'elle n'a plus d'assurance que le nom et ce, depuis belle lurette. Oui, elle le fut un temps : je me rappelle les commentaires des hauts-fonctionnaires quand j'étais à la Commission d'assurance-chômage et leur hésitation à accepter des prestations pour raison de maladie. Pour eux, l'assurance-chômage couvrait un risque, la perte d'emploi. Ils s'amusaient même à rire d'eux et des fonctionnaires qui payaient la cotisation tout en étant permanents, sans risque donc...Il reste des traces de l'assurance, par exemple si un travailleur démissionne ou est renvoyé pour inconduite. L'assurance-emploi est un programme à la fois « social » et économique, décidé par ses cotisants, travailleurs et employeurs (et incluant par le passé le gouvernement), tous les deux en tirant bénéfice, stabilité économique et fidélité des travailleurs au secteur et aux régions.

 

Ce qui rend la décision de Harper dès plus odieuses en raison de ses effets déstabilisatrices et même dévastatrices pour les cotisants à l'assurance-emploi et pour les régions ressources! Et comme le hasard fait bien les choses, ces régions ne sont pas conservatrices...En ce sens, il s'agit d'un coup de cochon, d'une brutalité politique machiavélique. Et on apprend que Harper ajoute l'insulte à l'injure en envoyant des « tontons macoutes » enquêter aux résidences mêmes des chômeurs! La chasse aux sorcières est commencée...(lire : Et maintenant, les Harper macoutes http://bit.ly/12Wf0lV)

 

Une question ici qu'il faudrait creuser : que fera Harper avec les milliards $ de surplus de la caisse ?

 

Mais j'ai une autre hypothèse. Harper sert un avertissement aux régions, majoritairement de l'est du Canada si peu conservatrices : l'est, dont surtout le Québec, devra accepter les pipelines du pétrole de l'Alberta ou c'est la mort économique! Je croyais revoir Trudeau couper les fonds des autoroutes 30, 13 et 50 après l'élection du PQ en 1976, mais en pire. D'une part, Harper ne supporte plus les retards et obstacles au développement tout azimut des sables bitumineux. C'est que l'acheminement du pétrole albertain est retardé par le refus de la Colombie-Britannique (la route de la Chine!) et la forte opposition aux États-unis, ce qui entraîne une baisse de la valeur du baril, inquiète les pétrolières qui retardent leurs investissements et appauvrit l'Alberta (qui risque un printemps albertain (!) si le gouvernement impose une taxe provinciale pour renflouer ses coffres). D'autre part, Harper ne doit pas aimer le recul environnemental du PQ sur l'exploitation du pétrole (quel paradoxe!), PQ qui flirte avec ce nouveau pétrole québécois qui pourrait concurrencer l'Alberta et même bloquer son expansion à l'est.

 

Harper semble s'inspirer du scénario de destruction du déluge de la Bible qu'il chérit tant...

 

Diabolique!

 

Oui, vous avez le droit de penser que je suis paranoïaque. Mais qui ne le deviendrait pas avec les bouffons qui gèrent le Canada?

 

À lire aussi : 

Assurance-emploi: le coût humain de la réforme (http://huff.to/ZuGbmO)

 

Marcel Plamondon, MAP

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniqueur - dans Politique canadienne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marcel Plamondon
  • Le blog de Marcel Plamondon
  • : Opinion générale sur des sujets d'intérêt
  • Contact

Profil

  • Chroniqueur
  • Retraité, ex-conseiller économique,
Fais de l'action communautaire, 
Membre d'un choeur de chant 
et d'une troupe de théâtre
  • Retraité, ex-conseiller économique, Fais de l'action communautaire, Membre d'un choeur de chant et d'une troupe de théâtre

Recherche