Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:50

Excellent reportage de Philippe Schnobb aux TJ Montréal de 18h. mardi 2 avril sur la ville de Curitiba au Brésil. « une ville qui est citée à travers le monde pour les efforts qui ont été faits à travers les années pour améliorer la qualité de vie. » Une ville pour piétons, avec des systèmes de transport en commun original, et fonctionnel! Une ville de verdure. Une ville pourtant de 3 millions d'habitants comme Montréal.

 

Doit-on suivre cet exemple? Difficile de répondre non mais le moment ne serait-il pas mal choisi dans le contexte actuel de gouvernance de Montréal? Et si battre le fer pendant qu'il est chaud était justement le bon moment, pourquoi hésiter? Pas de budgets? Que oui, voyons, 3,7 milliards $ pour une relique de l'ère du pétrole, l'échangeur Turcot, une laideur urbaine en plus. Les chambres de commerce vont faire une crise d'apoplexie? Pas plus qu'à Curitiba...

 

Ça fait 3 ans qu'on change les plans de ce « nouvel » échangeur et sa reconstruction ne se terminera pas avant 2020. Alors? De toutes façons, Turcot ou pas, ce sera l'enfer pour les automobilistes. Autant en profiter pour faire du neuf, du XXIe siècle. Pourquoi vivre l'enfer pour continuer justement de vivre en enfer? Il n'y aura pas de fin à encourager l'usage de l'automobile, usage qui ne fera que croître si on ne force pas le changement de mentalité. Sortons de ce cercle vicieux.

 

Autre message important qu'enverrait l'abandon de l'échangeur Turcot : mettre fin, à terme, au pétrole, surtout le refus du bitume de l'ouest canadien, comme source d'énergie du transport. Dans le 3,7 milliards $, des sommes peuvent être consacrées à encourager la voiture hybride et électrique. Ce serait du coup autofinancer l'électrification des parcs de stationnement, dont ceux des centres d'achats, en diminuant graduellement nos achats de pétrole étranger.

 

Finalement, la santé publique s'en porterait mieux. Je pense aux enfants, de plus en plus victimes « d'asthme environnemental ». On est passé d'un enfant sur cinquante à un enfant sur cinq au cours de deux générations! Et le bruit, souvent assourdissant, qui fragilise l'ouïe des jeunes enfants...et des adultes!

 

Est-ce rêver en couleurs? La nationalisation de l'électricité n'était-elle pas un rêve qui en laissait plusieurs songeurs? Et la Baie James? Et la Caisse de dépôts? Sans rêves, une société recule, non? Ou sombre dans la corruption?

 

Marcel Plamondon, MAP


Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniqueur - dans Politique Québec
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marcel Plamondon
  • Le blog de Marcel Plamondon
  • : Opinion générale sur des sujets d'intérêt
  • Contact

Profil

  • Chroniqueur
  • Retraité, ex-conseiller économique,
Fais de l'action communautaire, 
Membre d'un choeur de chant 
et d'une troupe de théâtre
  • Retraité, ex-conseiller économique, Fais de l'action communautaire, Membre d'un choeur de chant et d'une troupe de théâtre

Recherche