Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 16:59

On entend toutes sortes d'arguments en faveur ou contre l'augmentation des frais de scolarité (on devrait dire droits de scolarité).  Comment départager les faits de l'idéologie ou d ela propagande ?  Les étudiants doivent-ils, comme le prétend Charest, faire leur part ?  Est-ce scientifique ou politique pour ne pas dire démagogique ?  Voici les études sur lesquelles s'appuyer (des études scientifiques, pas des études bonhomme-sept-heures de la droite), dont celles du gouvernement lui-même.  Elles vont toutes dans le même sens, augmenter les frais de scolarité réduit l'accessibilité aux études !  La palisse n'aurait pas dit mieux...De toutes façons, le Québec a le devoir, par convention internatioanle signée par le Canada, de viser la gratuité scolaire (voir à la fin de cet article).

 

Étude de l'IRIS (Institut de recherche et d'informations socio-économqiues)

http://www.iris-recherche.qc.ca/blogue/la-hausse-des-frais-de-scolarite-reduira-la-frequentation-universitaire/

 

8 arguments trompeurs sur la hausse des frais de scolarité

http://www.iris-recherche.qc.ca/wp-content/uploads/2011/11/brochure-faut-il-vraiment-augmenter.pdf

 

Déjà, en septembre dernier, un comité gouvernemental venait contredire cette affirmation, à savoir que la hausse des frais de scolarité n'aurait pas d'effet sur l'accessibilité aux études, soulignant qu’au moins 7000 étudiant-es n’auraient plus accès à l’université à cause de la hausse annoncée. Voir : Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études

http://www.cse.gouv.qc.ca/fichiers/documents/publications/ccafe/50-1123.pdf

 

Étude du ministère de l'éducation du Québec

http://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&ved=0CCYQFjAB&url=http%3A%2F%2Fwww.mels.gouv.qc.ca%2Fsections%2FmodesFinancement%2Fpdf%2Fdroits_scolarite.pdf&ei=_uS3TvmKLo3pggfIzbibBg&usg=AFQjCNHcmaWTxnI9Q35DwR8zu7qZE2uWSA&sig2=uDQ6jXNtKqYp9ZmS9ai5jw

 

Par ailleurs, une étude de  l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) montre que l'élimination des droits de scolarité universitaires permettrait au gouvernement du Québec d'économiser de l'argent.  

http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2012/01/20120123-181559.html

 

Il faut aussi considérer la dimension sociologique des droits de scolarité : "Quand une génération se sent soutenue par les siens, elle se souvient longtemps et développe le sens de la dette envers cette même communauté. Quand elle a le sentiment de ne pas être soutenue par sa communauté, c'est tout le contraire: elle la rejette et s'inscrit peu à peu, mais très sûrement, sur le chemin du chacun pour soi."

http://quebec.huffingtonpost.ca/maka-kotto/leducation-greve-manifestation_b_1319714.html?ref=canada-quebec

 

Finalement, le Québec a le devoir, par convention internatioanle signée par le Canada, de viser la gratuité scolaire. 

Le Canada a signé le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels du haut-commissariat des Nations Unis aux droits de l'homme qui stipule que : "L'enseignement supérieur doit être rendu accessible à tous en pleine égalité, en fonction des capacités de chacun, par tous les moyens appropriés et notamment par l'instauration progressive de la gratuité; " A ce que je vois, en bon conservateur, Charest renie l'engagement formel du Parlement voté par des élus, comme Harper pour Kyoto. C'est quoi ces visages à deux faces en pleine illégalité pour ne pas dire de crime de lèse-majesté ? Charest doit au préalable demander à Harper de désengager le Canada...sinon, il est constitutionnellement obligé de viser la gratuité scolaire. Point.

http://www2.ohchr.org/french/law/cescr.htm

Marcel Plamondon, MAP

Sociologue

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniqueur - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marcel Plamondon
  • Le blog de Marcel Plamondon
  • : Opinion générale sur des sujets d'intérêt
  • Contact

Profil

  • Chroniqueur
  • Retraité, ex-conseiller économique,
Fais de l'action communautaire, 
Membre d'un choeur de chant 
et d'une troupe de théâtre
  • Retraité, ex-conseiller économique, Fais de l'action communautaire, Membre d'un choeur de chant et d'une troupe de théâtre

Recherche