Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 08:40

On se pose la question suite aux déclarations de l'ancien ministre des finances Bachand. Il faut, dit-il, que le PLQ se donne un chef avant le dépôt du budget du gouvernement, pour défaire le gouvernement, déjà accusé, avant la lettre, de désastre pour l'économie du Québec. Donc une position idéologique, sans fondement, puisque le budget est loin d'être connu, à moins de garder les yeux sur le programme électoral du PQ, comme si la Real Politic de la gouvernance était un mythe (ou en laissant un manque à gagner de 800 millions $ au PQ comme l'avoue Bachand?).

 

Je suppose, par hypothèse, c'est permis, non? que le budget du PQ s'avère bon pour le Québec, bon pour soutenir l'économie, l'emploi, l'équité de la « juste part », etc. Que fera Bachand? Si on se fie à ses intentions assez clairement exprimées et le trou de 800 millions $ qu'il laisse, il votera contre, donc contre la bonne santé économique et sociale du Québec. Les distorsions qui s'ensuivraient seraient portées au compte d'une mauvaise gestion du PQ. Exactement ce que font les Républicains US depuis des années, détériorant l'économie au point où les électeurs voteraient contre Obama. Et Bachand en remet en affirmant agir ainsi dans l'intérêt du Québec...

 

On se demande, avec raison, d'où sortent ces gens qui osent porter le titre de député, de « représentant du peuple ». Et, de façon surprenante, ils se croient dans le droit chemin. Ils ont perdu leur esprit critique remplacé par la ligne de parti. Les années de pouvoir déforment la culture politique d'un parti, d'autant si de « mauvaises fréquentations » sont trop nombreuses et que le chef est d'une autre idéologie que celle traditionnelle du parti, ce qui a été le cas des libéraux sous Charest, conservateur et conservateur à la main de fer dans un gant de sur-velours! Ce qui explique entre autres les nombreux départs de gens forts comme Mulcair. Si Justin Trudeau ne reconnaît plus le Canada sous Harper, nombreux sont les québécois qui ne reconnaissaient plus le Québec sous Charest, d'où un taux historique d'insatisfaction. D'un conservateur à l'autre...(Mais soyons bon joueur. Charest a réussi de bons coups, lire : Les hauts et les bas des gouvernements Charest :http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/201209/08/01-4572263-les-hauts-et-les-bas-des-gouvernements-charest.php )

 

Mais il y a un autre conservateur qu'on oublie, Lucien Bouchard, après qui le PQ n'était plus le grand parti des René Lévesque, Camille Laurin, Jean Garon, etc. Ce fut la perte du « Maîtres chez nous » au niveau des ressources et de la social-démocratie, laquelle s'est réfugiée chez Québec Solidaire. Bouchard a aussi fait mal à l'option souverainiste en démissionnant pour raison que les Québécois ne semblaient pas en vouloir.

 

Il y a eu perte du sens de l'état, dans les deux grands partis politiques du Québec. Il semble cependant vouloir revenir chez les péquistes, probablement dû à son ouverture sur la crise sociale provoquée par la fin de non-recevoir des demandes étudiantes par les libéraux. Cette crise a ébranlée le Québec et malgré le climat de peur entretenu lors de la campagne électorale, le PQ a été porté au pouvoir. Par contre, les libéraux semblent n'avoir appris de cette crise que la frustration de la perte du pouvoir qu'ils veulent reprendre par tous les moyens, ayant déjà commencé à s'inspirer des tactiques irresponsables des Républicains US. À commencer par leur silence complice du salissage des québécois par les médias anglophones.

 

La prochaine campagne risque d'être non pas de peur mais de terreur, d'une sorte d'apocalypse par le rappel constant d'un effondrement économique sous le PQ et, pourquoi pas, de l'occupation du Québec par l'armée en cas de référendum. Le « Love-in » du ROC est terminé, comme la social-démocratie qui ne saurait exister en même temps que le néolibéralisme qui transforme la vie sociale en marchandise.

 

Bienvenue aux États-unis d'Amérique!

 

Marcel Plamondon, MAP

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniqueur - dans Politique Québec
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marcel Plamondon
  • Le blog de Marcel Plamondon
  • : Opinion générale sur des sujets d'intérêt
  • Contact

Profil

  • Chroniqueur
  • Retraité, ex-conseiller économique,
Fais de l'action communautaire, 
Membre d'un choeur de chant 
et d'une troupe de théâtre
  • Retraité, ex-conseiller économique, Fais de l'action communautaire, Membre d'un choeur de chant et d'une troupe de théâtre

Recherche