Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 16:43

La victoire de madame Marois est énorme et historique. Énorme, parce que victoire sur la corruption et la peur. Historique, parce que victoire féministe mais surtout victoire sur la droite affairiste. Comme si le Québec se sortait la tête de l'eau au moment où il était pour se noyer.

 

La corruption, du sommet au bureau de vote. J'accorde toujours beaucoup de crédibilité au rapport Duchesneau qui parle d'un système étendu de collusion et de corruption. D'abord parce qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Les allégations de corruption n'ont cessé de circuler, souvent avec des coïncidences assez troublantes comme ce déjeuner cueillette de fonds d'une ancienne ministre de l'éducation où état présent un membre de la mafia. Ensuite par les nombreuses références sur le site www.liberaux.net. On parle certes d'allégations mais elles sont trop nombreuses pour relever du hasard ou d'une intention malveillante d'opposants. Ensuite, parce que, selon Duchesneau, "l'argent sale fait les élections", surtout la fameuse prime de l'urne !

 

La peur, évoquée et entretenue, tout au long de la crise étudiante et de la dernière élection. Le carré rouge, associé à la violence et à l'intimidation, le référendum (pourtant non au programme du PQ), devenant quasiment synonyme d'apocalypse. Ce climat de peur a amené un surprenant plein de vote aux libéraux et freiné la montée de la CAQ, transformant la victoire probable majoritaire du PQ en minoritaire. Un peu plus et les libéraux reprenaient le pouvoir !

 

Historique, parce qu'une première femme devenait chef d'état au Québec. Oui, je suis fier de la fierté des femmes. Surtout après la performance déplorable des deux femmes ministres de l'éducation durant la crise étudiante. Il faut ajouter que Marois venait comme couronner la stature exceptionnelle de femmes présidentes d'associations étudiantes et de Françoise David au débat des chefs.

 

Débâcle de la droite affairiste. Cette droite de l'injuste "Juste part" des contribuables, pensons à la taxe santé surtout, comme des étudiants à qui, en fait, on demandait de combler le manque à gagner des fonds de pension du secteur de l'éducation, sans oublier les généreuses primes de départ, et une foule de dépenses fortement discutables dont nous ont fait part les étudiants. On pourrait en ajouter dans la foulée du néolibéralisme, du transfert de ressources au privé, quasiment données, de taux préférentiels d'électricité, de projets de barrages hydroélectriques discutables et fort dommageables pour l'environnement, de routes construites pour des minières, etc. Encore là, le site web www.liberaux.net en recensent de nombreux. La cerise sur la gâteau est la peur des affairistes de l'élection du PQ alors que le danger pour l'économie vient de l'étranger et que le PQ risque d'en être victime...

 

J'ai cherché à imaginer ce que serait devenu le Québec sous un quatrième mandat libéral. J'en avais froid dans le dos. Voilà pourquoi j'affirme que le Québec s'est sorti la tête de l'eau juste à temps. Reste à voir comment il va rejoindre le rivage ! Reste que les affairistes n'ont pas dit leur dernier mot. Je doute que certains députés travailleront dans les intérêts supérieurs du Québec. Il aurait fallu que le vote fasse un plus grand ménage parmi ceux et celles dont le conditionnement du pouvoir a rendu aveugles et sourds. Faudra être vigilants et descendre dans la rue s'il le faut.

 

Marcel Plamondon, MAP 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniqueur - dans Politique Québec
commenter cet article

commentaires

clovis simard 06/11/2012 13:03

Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.23 - THÉORÈME GOMERY. - La loi de la corruption.

Présentation

  • : Le blog de Marcel Plamondon
  • Le blog de Marcel Plamondon
  • : Opinion générale sur des sujets d'intérêt
  • Contact

Profil

  • Chroniqueur
  • Retraité, ex-conseiller économique,
Fais de l'action communautaire, 
Membre d'un choeur de chant 
et d'une troupe de théâtre
  • Retraité, ex-conseiller économique, Fais de l'action communautaire, Membre d'un choeur de chant et d'une troupe de théâtre

Recherche