Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 20:19

Démission fracassante du député Curzi qui veut changer la mentalité du député, de solidaire au parti à solidaire aux citoyens. Tout un changement quand on songe au fiasco démocratique des libéraux entre autres, fiasco que le PQ ne semblait pas plus capable d'éviter, surtout dans le dossier de l'amphithéâtre de Québec où les députés devaient se ranger du côté d'une loi qui permettrait de se soutraire à la loi. Un parti qui n'évoluait même plus dans la ligne de l'état de droit ! 

 

On a pensé que Curzi voulait fonder un autre parti, carrément et franchement indépendantiste. Curzi a dit non. Avec raison.  La problématique est ailleurs.  Une coalition sur la souveraineté, oui,  car on se libère de la camisole de force de la ligne de parti. Et on se rapproche des citoyens.  N'est-ce pas aussi la position que prenait Duceppe mercredi soir à la SRC (24 heures en 60 minutes), "se rassembler" disait-il ?  La souveraineté appartient au peuple et non à un parti. La solidarité ministérielle étouffait ce projet de société et était devenue carrément anti-démocratique dans le cas de l'amphithéâtre.

 

Faire de la politique autrement.  Proposer des projets de société qui mobilisent, qui dépassent les recettes creuses à la Legault, les cachotteries des libéraux et le crois-ou-meurs du PQ.  Quelque chose à la Amir Khadir.  Quand on en est à rappeler aux députés qu'ils représentent leurs électeurs...qu'ils/elles doivent agir guidé(e)s par le "sens de l'état"...

 

Les libéraux ont fait très mal au Québec, à l'état tout court.  Ils ont gouverné pour "la famille libérale" et non pour les citoyens (Je n'oublierai jamais l'affaissement total des députés et membres du parti libéral quand l'un d'eux proposait, à un congrès, de tenir une enquête publique sur l'Industrie de la construction sans que personne, mais absolument personne, ne daigne même l'appuyer).  Un changement de paradigme de la tradition libérale justement, pour gouverner à la manière Harper.  Le PQ s'est laissé entraîner vers la droite, comme pour suivre gauchement la tendance des propagandistes de La Presse, du Réseau Liberté (sic) Québec et de l'Institut Economique (sic) de Montréal.  L'élection fédérale du 2 mai 2011 a montré que les citoyens n'étaient pas des cruches qu'on peut remplir à volonté ! Paradoxalement, c'était une grande victoire pour le BLOC qui appelait à voter contre l'obscurantisme à la Harper !

 

"L'État, c'est moi ".  Curzi a répondu NON ! C'est tout à son honneur.

 

 

Marcel Plamondon, MAP

Sociologue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniqueur - dans Politique Québec
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marcel Plamondon
  • Le blog de Marcel Plamondon
  • : Opinion générale sur des sujets d'intérêt
  • Contact

Profil

  • Chroniqueur
  • Retraité, ex-conseiller économique,
Fais de l'action communautaire, 
Membre d'un choeur de chant 
et d'une troupe de théâtre
  • Retraité, ex-conseiller économique, Fais de l'action communautaire, Membre d'un choeur de chant et d'une troupe de théâtre

Recherche