Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 09:53

Je ne m'attarderai ici qu'à quelques événements, plutôt troublants, de la vie politique au Québec et au canada en 2010.

 

Québec

 

Le PM Charest avait demandé d'avoir les deux mains sur le volant pour avoir la latitude voulue pour développer le Québec. Après deux ans, force est de constater qu'il développe les affaires de la famille libérale et des contributeurs à sa caisse électorale. Ce qui a le plus marqué 2010 : les gaz de schiste sont le dernier d'une série : les permis d'exploration étaient déjà tous accordés au moment où la population en a pris conscience. Pire, des permis ont aussi été accordés sur les terres dites protégés, terres qui ne représentent toujours que 8 % du territoire alors que la promesse libérale était de se rendre à 12 %. L'impression qui se dégage c'est que Charest a mis le Québec aux enchères, surtout des entreprises étrangères.

 

Ne parlons pas du refus obstiné de ne pas tenir une enquête sur l’industrie de la construction et le financement de partis politiques, alors qu'en 2010 c'est tout le Québec qui le demande, incluant le Conseil du patronat et le gros syndicat de la construction. Un gouvernement qui gouverne contre le peuple !

 

Le CHUM clôturait l'année en PPP, à 45 % d'effort public (cherchez l'erreur !) sans oublier les compressions de 760 millions $ en santé mais sans toucher à la double structure du système. Il est évident que les services à la population seront touchés. La promesse de réduire les attentes de soins et l'encombrement des urgences, qui remonte pourtant à 2003 (!) a été définitivement enterrée. Le plus odieux fut l'ajout d'une surtaxe-santé qui demande le même effort fiscal aux pauvres qu'aux riches. Comme disait Deschamps : mieux vaut être riche et en santé que pauvre et malade !

 

Canada

 

Le fédéral est loin d'être en reste dans le plus meilleur pays ! En début d'année, ce fut la prorogation du Parlement canadien -un coup d'état ! et en fin d'année, un Sénat non-élu qui rejette un projet de loi sur l'environnement voté par des députés élus. Un rejet pur et simple de la démocratie, sans que harper ne lève le petit doigt. Le G20 offrait quant à lui l'image d'un pays typiquement totalitaire avec l'arrestation arbitraire de manifestants et leur détention sans accusation. Une suspension des droits civils sans loi pour la soutenir. Cannon, le ministre des affaires extérieures, ajoute l'insulte à l'injure en demandant la libération des manifestants...au Bélarus, manifestants qui ne faisaient qu'exprimer leurs opinions, déclara-t-il ! Le mépris sans gêne des citoyens de son propre pays.

 

Copenhague. Édifiant : le Canada a tout fait pour saboter toute entente pour contrer le réchauffement climatique. On apprenait récemment que le Canada cherchait à convaincre les Américains de ne pas adopter de mesures de réduction des GES...Un Canada tout au pétrole, sans retenue, sans gêne, quels que soient le dégât environnemental et l'impact sur la santé des Canadiens et Autochtones des réserves avoisinantes des sables bitumineux. Ajoutons que les riches pétrolières jouissent de 2,7 milliards de $ de crédits d'impôts mais que les groupes de soutien aux femmes, ONG communautaires et artistes ont vu leurs subventions coupées.

 

Harper a consolidé sa politique de muselage des scientifiques, tant par le contrôle des ministères que l'abolition de certains organismes. Il devient quasi impossible d'obtenir des informations cruciales pour l'avenir du pays. Qu'importe, puisque la politique d'ensemble des conservateurs -plutôt le Reform Party, est de construire un pays inspiré de la loi et l'ordre et assis sur la famille comme organisation de base, d'où l'abolition de tout ce qui est perçu comme intrusion de la vie privée, dont le recensement. Conséquemment, le Canada a été exclu en 2010 des statistiques internationales ! Le Canada est devenu un territoire sans état ! En sont exclus civilement toutes personnes, groupes, organisations et même provinces qui s'organisent autour d'une culture et s'administrent collectivement sans exclure ou rejeter une partie constituante. C'est presque dire que le Canada est devenu une église ! Hors de l'église, point de salut. Ne le dites pas à Ignatieff...

 

Retour au Québec

 

Qu'a-t-on retenu ici de la catastrophe que fut la marée noire dans le Golfe du Mexique ? Drill, Baby, Drill...de dire la Sarah Palin du Québec. Le Saint-Laurent n'y échappera pas, quitte à ruiner autant de villages qu'il le faudra, si ce n'est les Iles-de-la-Madeleine en entier. Un appétit meurtrier des grands prédateurs financiers prêts à aller jusqu'à l'apocalypse, avec la bénédiction des libéraux. Et un BAPE qui va pondre l'encadrement de l'industrie...

 

En passant par Cancun

 

Je ne peux quand même pas conclure sans donner quelqu'espoir : petite lumière faiblarde mais lumière : Cancun, le Copenhague « rose » ! Tout n'est pas perdu pour le peuple...A condition que le Québec se décide, entre autres, à mettre en place des mesures d'urgences face aux catastrophes climatiques comme les récentes marées dans l'Est du pays. Au moins, sauvons les meubles !

 

Marcel Plamondon, MAP

Sociologue.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniqueur - dans Politique Québec
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marcel Plamondon
  • Le blog de Marcel Plamondon
  • : Opinion générale sur des sujets d'intérêt
  • Contact

Profil

  • Chroniqueur
  • Retraité, ex-conseiller économique,
Fais de l'action communautaire, 
Membre d'un choeur de chant 
et d'une troupe de théâtre
  • Retraité, ex-conseiller économique, Fais de l'action communautaire, Membre d'un choeur de chant et d'une troupe de théâtre

Recherche